Axe 3 | Écosystème immobilier

Description

Les projets reliés à cet axe visent à mieux prendre en compte l’environnement économique, social et institutionnel dans lequel se situent les projets immobiliers et doivent évoluer les entreprises en immobilier. Se distinguant des concepts de grappe industrielle et de pôles de compétitivité, le concept de l’écosystème est utile pour comprendre l’évolution des interactions et des interdépendances entre les différents acteurs de l’immobilier au sein des grandes villes et pour mesurer les impacts de leurs activités sur le développement social, culturel, patrimonial et économique. Il peut s’avérer utile, sinon indispensable, à la prise de décisions des acteurs de l’immobilier et de la ville. Outre les interrogations sur les fondements et l’évolution du concept d’écosystème, plusieurs questions se posent concernant la chaîne de valeur, les modèles d’affaires et les impacts socio-économiques de ces évolutions. Au-delà de la sphère commerciale et industrielle, l’écosystème de l’immobilier renvoie aussi à l’analyse de l’évolution des conditions de qualité de vie des citoyens des villes et de l’intégration des impacts sociaux, politiques, économiques, générationnels et culturels sur l’aménagement du territoire (conditions économiques et sociales des individus, conséquences sur la qualité des logements, la qualité des infrastructures, la vitalité des quartiers, la résilience des bâtiments et des infrastructures ou, inversement, la vulnérabilité accrue des populations face au phénomène de densification des villes, face aux risques climatiques et aux risques majeurs, notamment les catastrophes naturelles, industrielles et pandémiques).


Objectifs

  • Étudier l’écosystème en immobilier des grandes villes: le cas de Montréal.
  • Mieux comprendre les impacts de la gouvernance foncière sur le développement immobilier.
  • Analyser l’impact de la revitalisation des quartiers industriels sur le développement économique.
  • Analyser l’évolution des conditions d’accessibilité à l’habitation en intégrant les impacts sociaux, politiques et économiques.
  • Analyser les conséquences de la crise sur les conditions du logement, conditions économiques des individus, conséquences sur la qualité du logement et vulnérabilité accrue aux risques climatiques et aux risques majeurs, notamment les catastrophes naturelles et risques pandémiques.
  • Analyser les impacts des aménagements urbains sur l’immobilier.

Projets associés

  • Projet de recherche sur le « Portrait de l’écosystème ou grappe de l’immobilier du Grand Montréal »;
  • Projet de recherche sur « L’écosystème immobilier du Grand Montréal », Mitacs-Accélération;
  • Développement immobilier et revitalisation des quartiers industriels.